Changement de paradigme

J'ai un sourire amusé et un peu condescendant, je l'avoue, quand j'entends certains prétendre que l'accès des voitures au centre ville doit être garanti surtout pour les personnes à mobilité réduite qui n'ont d'autres moyens que leur véhicule privé pour faire leurs courses au centre.
Cela m'agace pour deux raisons: d'abord parce que ces milieux ne se sont guère préoccupés des personnes à mobilité réduite jusqu'ici. Ensuite parce que, habitant dans cet hypocentre, les véhicules que je vois et qui cherchent à se parquer, dans de longs va et vient entre la rue Verdaine, la rue de la Rôtisserie et la rue du Rhône, sont plutôt des
- Audi
- Mercedes
- Porsche Cayenne
- Range Rover
- Bentley parfois....cochez ce qui convient...
Et que je vois rarement leurs occupants déplier un rollator pour aller faire leurs courses, alors même que deux parkings sont tout proches, sans compter les nombreuses liaisons TPG.
Cette argumentation a aussi été avancée par la manifestation de ce vendredi (300 motards à peine) dont le seul effet a été une pollution atmosphérique et sonore massive...Et des slogans dignes du siècle passé.

 

Lien permanent Catégories : Air du temps 1 commentaire

Commentaires

  • Cher Monsieur,

    Vous osez prétendre que les personnes qui se plaignent de ne pouvoir baguenauder au coeur de la Ville de Genève dans leurs puissantes et confortables limousines et SUV sont les mêmes qui vivent en périphérie de Genève dans les merveilleuses propriétés hors de prix qui bordent le Lac et accaparent les belles collines de la campagne genevoise d'où s'admirent les extraordinaires panoramas des Alpes et du Jura ? Que de bien sombres pensées vous nous contez là. Iriez vous jusqu'à affirmer que certains politiciens seraient de la partie, automobilistes compulsifs et gentlemen-farmers d'un même élan ? Nous voilà fort marris. Où va le monde...

Les commentaires sont fermés.