02/03/2015

Relents nauséabonds des années trente

A nouveau, le MCG axe sa campagne des municipales sur le frontalier...Après les termes de racaille, d'épidémie et autres, voilà que ses affiches de campagne pour les municipales met en exergue la commune d'Onex "sans frontaliers" et va jusqu'à recommander que les entreprises affichent le même slogan...

"Entreprise sans frontaliers", soit, mais entreprises "Judenfrei", ça ne vous rappelle rien?

HUG, cliniques, centres médicaux, cabinets de groupe et autres centres d'urgence, y compris à Onex, où se niche un important centre médical, centres privés ou publiics, sans frontaliers ne fonctionnent plus.

Les HUG comptent 60% d'infirmières de France voisine, et certains centres sont dans une situation plus précaire encore.

En fait, le MCG, toujours attentif aux charges qui pèsent sur les citoyens, a trouvé la solution pour diminuer drastiquement les charges des familles en matière d'assurance maladie. Plus de consultations, donc plus de frais, donc baisse des primes.

Certes, Genève, et d'autres cantons, ont failli à leur tâche de formation en négligeant le secteur de la santé et et en puisant dans d'autres pays...: Canada il y a 20 ans, Allemagne et France à l'heure actuelle...

Mais se servir de la haine et du mépris pour stigmatiser les frontaliers qui, jour après jours, sont actifs dans les secteurs des HUG, des EMS, des cliniques et centres d'urgence, sans oublier tous les autres dans lesquels nos compatriotes ne souhaitent pas travailler, ce n'est pas construire le "vivre ensemble", c'est le nier, le stigmatiser..C'est lâche, arrogant et bêtement méchant et cela doit être condamné fermement. Dont acte.

 

21:00 Publié dans Municipales | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

07/02/2011

Le blog du perdant...

Boris qui? Boris Drahusak...mais oui, c'est un Vert, il fait campagne pour être élu au Conseil administratif de la Ville de Genève...

On ne le voit pas beaucoup, il est très discret, et on l'a vu peu débattre...

En revanche, il aime les blogs, et il profite du syndrome du clavier (perte de timidité en raison du plaisir tactile procuré par le clavier de l'ordi...)

Dans son dernier blog sur le TG, il essaie de se faire le chantre de la rigueur financière en demandant au PDC Ville de Genève de publier ses comptes.

OK, notre candidat Michel Chevrolet l'a promis, et il le fera, comme ce qu'il promet.

Mais cher Boris Drahusak, vos comptes, ils sont où et comment? vous n ' en dites pas grand chose...

 

JMG

 

22:24 Publié dans Municipales | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook