26/11/2010

On l'a échappé belle, Benoît XVI n'est pas progessiste

Suite aux déclarations du pape concernant l'utilisation du preéservatif possible dans certains cas, les responsables de santé publique et les associations actives sur le terrain ont caressé quelque espoir de progrès dans ce domaine..

Las, en lisant les extraits du dernier bouquin de Sa Sainteté, on constate que la porte de la compréhension est à peine ouverte..L'utilisation de la capote ne se justifie que dans des cas exceptionnels, comme la prostittuion...Et encore, Benoît parle de prostitué, donc masculin, ce qui limite encore fâcheusement le cercle des bénéficiaires de cette "ouverture"...Salika Wenger va encore hurler, mais cette fois à juste titre...

La position du Vatican signifie en particulier que l'épidémie de Sida a encore de beaux jours devant elle, en particulier dans les pays catholiques les plus pauvres qui lui font une confiance aveugle. Elle dénie de surcroît les drames de couples dont l'un des partenaires est séropositif.

Mais qui sont ces prêtres, évêques et cardinaux, en soutane, mitre, rochet, camail, parés du violet épiscopal ou de la pourpre cardinalice, qui font ainsi irruption dans nos chambres à coucher, dans un domaine qu'ils ne connaissent guère? L'Eglise n'a pas à s'occuper de sexualité, le passé a démontré qu'en général elle l'a fait dans un sens plutôt immoral...

 

20:04 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

29/10/2010

Eric Stauffer, preux chevalier?

Eric Stauffer a donc été débouté par le Tribunal Fédéral, après le Tribunal Administratif, au sujet de son éviction du Conseil d'administration des Services Industriels de Genève.

Normal, Soli Pardo n ' était pas encore son avocat...


Mais bon, Stauffer s' est pris d'un coup et à la fois pour les chevaliers Bayard (sans peur et sans reproche) et  Du Guesclin. Las, il se retrouve simple député (pour ne pas dire dépité...), bavard et sans panache, et peut être bien sur le déclin....

15:14 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

15/10/2010

Jeunes, Moa, Weetamix

Le MOA a fonctionné pendant 4 ans, sans problème, puis a été fermé en 24 heures. Etonnant, non...?

Le Weetamix doit fermer et l' effet suspensif vient de lui être refusé par le tribunal administratif, mais il reste ouvert ce soir...

Deux lieux prisés par les jeunes, pas trop chers, peu bruyantts pour les voisins..

En prenant ces décisions, de surcroît en étalant ses divergences en public, le Conseil d'Etat prend deux risques:

- celui de jeter ces jeunes dans la rue comme au temps de Lôzanne bouge

- celui de permettre aux députés  de se profiler pour des raisons purement politiques

Est ce normal de jeter nos jeunes vers lausanne, alors que Genève se targue d'être une ville métropole, avec tous les problèmes liés aux accidents de circulation?

La proposition de Mugny pour des Etats généraux est bonne, mais janvier, c est trop tard

La situation est urgente, avant que la vie nocturne de Genève ne ressemble à celle à celle de Frauenfeld, ou au risque de multiplier des squats sans contrôle de sécurité...

19:28 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

11/10/2010

patients âgés et chroniques, dégagez!!

C'et le nouveau slogan d'Intras, caisse genevoise de qualité pendant longtemps, rachetée il y a peu par la CSS.

De quoi s'agit- il?

Intras va informer cette semaine ses assurés qu'elle a dénoncé la convention qu'elle avait signée avec les pharmaciens...Conséquence: si vous êtres assurés chez Intras, vous devrez payer vous mêmes, et "cash", vos médicaments achetés en pharmacie.

Cette mesure touche surtout les assurés et patients les plus vulnérables, âgés et malades chroniques, pour qui le paiement comptant est un problème fianancier important...

Et la date choisie par Intras pour cette annonce n' est pas innocente: les patients concernés seront poussés à changer de caisse..Voilà un bon moyen d"'épurer" les risques et de ne garder que les bon risques...et de se dàbarasser des ces vieux qui on t la mauvaise idée d avoir la mauvaise idée d 'être malades et chroniques...

Continuez, Messieurs les assureurs...Après le transfert des réserves d'Assura et Supra, votre campagne de pub débile et les annonces de primes injustifiées, c 'est la voie royale pour une caisse unique...

20:16 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

04/10/2010

primes maladie: l'effet pervers d'une concurrence scélérate

Belote, rebelote et dix de der...Chaque automne voit la ronde des assureurs et de l'OFSP lors de l'annonce des primes de l'année suivante. A nouveau pour 2011, hausse programmée de plus de 6% en moyenne suisse, en particulier pour les jeunes (et la classe moyenne repasse à la caisse), et plus de 3% à Genève, alors que ce même canton réussit depuis 4 ans à maîtriser raisonnablement ses coûts et que les réserves de ses assurés atteignent allègrement les 500 millions de francs.

Premier constat: si ces réserves n'étaient pas exportées vers les cantons de nos frères alémaniques, elles permettraient de maintenir les primes des genevois au même niveau pendant deux à trois ans, forçant les assureurs à ramener ces réserves de 40% aux 10%, respectivement 15% prévus par la LAMal.

Deuxième constat: les assureurs ont tout intérêt à demander des hausses exagérées - de surcroît peu ou mal contrôlés par l'OFSP - que dès que ces annonces automnales tombent, les assurés se précipitent sur les sites qui comparent le niveau des primes pour 2011. Nantis de ces informations, ils envisagent dès lors de changer de caisse afin de choisir la plus favorable.

Troisième constat: ils y sont encouragés, et c 'est regrettable, par les directions cantonales de la santé, du moins pour les assurés que celles-ci subventionnent. Erreur crasse.

Quatrième constat: un assuré qui quitte sa caisse y laisse ses réserves, forçant ainsi la caisse nouvelle qui l'accueille à reconstituer des réserves sur sa tête. Fatalement, cette même caisse relativement bon marché devra, d'ici deux à trois ans, augmenter ses primes pour les nouveaux assurés qu'elle aura dû accepter. Le cycle infernal, cette pyramide des hausses artificielles, n'a ainsi pas de fin.

C'est là l'effet pervers de cette fameuse concurrence voulue entre les caisses, notion qui n'existe que dans le domaine de l'assurance-maladie et que l'on ne rencontre dans aucune autre assurance sociale de base.

Le remède: la caisse unique, avec une franchise en fonction des revenus, gérée sur le modèle de la SUVA, avec une représentation des assurés, des prestataires de soins et sous un contrôle enfin efficace de la Confédération.

Patience: la morgue des assureurs, la pauvreté de leurs campagnes publicitaires, la pénurie annoncée des prestataires et le ras le bol des assurés feront prochainement leurs effets. Le terreau n'a jamais été aussi favorable...

 

23:09 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

30/09/2010

Constituante: au loup...!!

Je suis et j ai toujours été un mauvais perdant...je le reconnais et avoue que c'est un vilain défaut. Mais l'âge aidant, et une certaine sagesse aussi, j'apprends à me contenir en cas de défaite...

Tel ne semble pas être le cas de certains constituants de gauche (au sens large du terme) qui, dès lors lors qu'ils sont minorisés, crient au loup, se drapent dans une dignité de vierge effarouchée et hurlent au déni démocratique. Quelle attitude étonnante, alors que la politique est l'art du possible, du compromis et, en cas d'échec de celui -ci, du vote qui, fatalement, fait des heureux et des moins heureux...

Pourquoi dès lors menacer sans cesse de ne pas soutenir ce qui sortira des travaux de la Constituante chaque fois qu'un vote est "perdu"?

Le peuple nous a élus, comme l'a rappelé avec pertinence et détachement Michel Hottelier, pour écrire une nouvelle constitution pour ce canton. Mais il n'a pas posé de cadre, ni de limites. Et en définitive, c'est lui qui aura le dernier mot, et c'est bien ainsi.

Autre étonnement: ce jeudi 30 septembre, les intervenants de la gauche se sont tous référés au passé, et uniquement au passé: "tout ce qui a été voté par le peuple dans la constitution doit y rester, un point c'est tout". Aucune référence à l'avenir, si ce n'est la menace de quitter les travaux en cours. Quelle pauvreté et quelle inanité...! On ne fait pas une constitution avec des constituants émasculés qui devraient se contenter de faire un "copier-coller" et ne rien toucher de l'existant.

23:25 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

12/09/2010

Les tire-cycles de R. Pagani

Cher Conseiller administratif, cher Monsieur Pagani,

 

Votre projet de "remonte pente pour vélos" m'a fait un peu sourire...Vous projetez donc, à coup bien sûr d'aménagements coûteux, d'équiper quelques pentes de votre bonne ville d'un système astucieux permettant aux cyclistes de monter sans effortd les rues les plus raides. Bref, des tire-cycles, dans une ville bien moins pentue que Lausanne ou d'autres.

S'agit-il là du lancement de votre campagne électorale, d'une nouvelle lubie sans fondement ou d'une jalousie envers la piste de ski de la Treille de votre collègue Tornare?

Les questions sont ouvertes, mais une chose est sûre: personne, en l'occurrence, n'a rien demandé...Les cyclistes qui préfèrent ne pas trop transpirer ont fait l'option du vélo électrique (comme vous d'ailleurs...) et les autres assument leur désir de mobilité, même si celui-ci demande des efforts...

Où vous arrêterez vous? Verra t-on bientôt des tire-tricycles ou des tire-trotinettes? Ou encore des escalators sur la Treille, la rue Verdaine ou celle de la Fontaine? Avec, ne lésinons pas, des tire-poussettes ou autres landeaux...?

Outre que ces aménagements n'aideraient guère le canton (encore une fois...) dans ses efforts de promotion de la mobilité et de la lutte contre la sédentarité, l'argent qu'ils coûteraient serait plus judicieusement employé dans l'aménagement et la sécurisation des pistes cyclables actuelles, dont un bon tiers sont mal marquées, sans suivi, à contre sens ou même dangereuses pour ceux qui les utilisent.

Alors, consolidons l'acquis plutôt que de lancer des idées en l'air, et foin de ces pagamineries...

 

 

15:28 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

10/09/2010

mais à quoi joue la presse...?

Il y dix jours, personne ne connaissait Terry Jones, ce pseudo pasteur gourou d'une minuscule secte, un groupuscule qui se dit chrétien fondamentaliste. Aujourd'hui, veille du 11 septembre, la planète entière est au courant du projet de Terry Jones de brûler demain 200 exemplaires du Coran devant les 100 derniers fidèles de sa secte.

Les dirigeant de la planète s'en inquiètent et l'appellent à renoncer à son projet. Cette notoriété malsaine ravit évidemment le sieur Jones qui fait maintenant du chantage et exige que les plus haute autorités des USA prennent contact avec lui...ce à quoi elles réfléchissent sérieusement, semble-t-il...

Sans l écho donné par les médias à ce non évènement, Terry Jones aurait procédé à l'autodafé dont il rêve, devant ses ouailles, au fin fond de la Floride, et personne n'en aurait rien su...Au lieu de cela, il y aura foule demain à Gainesville, et la prese internationale y sera...

 

 

 

12:31 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

14/07/2010

Dégagez, les vieux...!!

Consultez les offres d'emploi, c 'est instructif...

Lire la suite

20:23 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

12/07/2010

Leuenberger prend une décision

Le Conseiller féféral, après l'annonce de sa démission, répond à une journaliste de RSR 1 qui lui demande si son successeur doit être socialiste et quel profil il lui verrait. Réponse à la première question: non, pas forcément...(sympa pour les camarades...)

Quant au profil de son successeur, Moritz souhaite que le nouvel élu s'inscrive dans la "durabilité..."

Après son record de longévité de 15 ans, il sait de quoi il parle...

11:20 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook