23/08/2015

Congé paternité

Un sondage réalisé en Suisse tout récemment - et rappelé dans le Matin Dimanche -  fait apparaître une forte majorité de partisans d'un congé paternité de deux semaines, tel que demandé par une initiative du Conseiller national martin Candinas (PDC - Grisons). Les sondés répondent très favorablement à cette initiative, à plus de 70 %,  et ce, étonnamment, des deux côtés de la Sarine.

Le Conseiller aux Etats Urs Schwaller, pourtant PDC lui aussi, y est fermement opposé, au prétexte de ne pas créer de nouvelles assurances sociales et de préserver nos rentes vieillesse.

A terme, il est certain que les problèmes de l'AVS et du deuxième pilier vont se poser, et le département d'Alain Berset a préparé toute une série de mesures dans l'optique d'affronter cette échéance dans les meilleures conditions.

D'un autre côté, il serait temps que dans ce pays, on pense un peu plus aux jeunes et à leurs difficultés. Trouver un premier emploi, un appartement pour eux- mêmes, puis pour un couple et enfin une famille, et s'inquiéter - eux aussi - du futur de leurs rentes, voilà l'acuité de certains des problèmes qui se posent aux jeunes de 25 à 35 ans.

Un congé parental de deux semaines serait relativement peu de chose et démontrerait un intérêt marqué pour toute une génération qui a besoin d'être soutenue. En effet, la génération qui maintenant est retraitée vit assez bien, occupe des logements encore abordables et peut bénéficier de soins et de lieux d'accueil en EMS de fort bonne qualité.

L'initiative Candinas est donc un geste qui serait bienvenu, susceptible d'éviter une possible et future guerre des générations.

 

 

15:06 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.