14/10/2014

La chienlit....

Je suis pour le moins stupéfait et atterré par la décision du Bureau du Grand Conseil de n'infliger aucune sanction à Eric Stauffer. Ainsi, un députer peut impunément:


- prendre la parole sans la demander
- hurler et invectiver ses collègues depuis sa place de deuxième vice-président du Grand Conseil
- faire étalage de son incivilité et de sa mauvaise éducation
- occuper le centre de la salle de délibérations entouré de sa garde prétorienne
- mépriser les institutions et les fouler au pied
- refuser toutes les injonctions du Président du Grand Conseil
- participer au vote concernant la proposition de sanctions contre lui.


L'UDC a soutenu Stauffer, ce qui ne m'étonne guère, tant il est vrai que je n'attends plus rien de ce parti volage et politiquement adultère, qui se pose pourtant en défenseur de la règle, de la sécurité, du patriotisme et du respect des institutions.


En revanche, j'ai plus de peine à comprendre la position de Ensemble à gauche, dont les députés se font régulièrement maltraités et moqués méchamment par ceux du MCG.
Comprenne qui pourra, mais ce n'est pas ce genre d'exemple qui pourra convaincre des jeunes, notamment, de se lancer en politique et de rejoindre ce marigot agité et peu séduisant...

20:38 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook

Commentaires

Il y a surement une raison que vous ne connaissez pas pour qu'aucune sanction ne soit infligée. Chercher plutôt à la connaître au lieu de profiter de l’événement pour une fois de plus dire du mal de l'UDC. C'est précisément le genre d'action que vous reprochez à Stauffer.

Écrit par : norbert maendly | 14/10/2014

Comme vous le dites, la chienlit !

En général elle apparaît de la même manière que les charognards, sur les cadavres et en politique suite à l'inaction des politiques vertueux, le problème est : où sont-ils ??

@norbert maendly, en ce qui me concerne, la chienlit de l'UDC et du MCG, je la conchie !

Écrit par : Corto | 15/10/2014

la raison, monsieur Maendly, c'est que madame Wenger est copine avec monsieur Stauffer.
Bal des copains, bal des coquins

Écrit par : Bertrand Buchs | 15/10/2014

JE suis un soixante-huitard indécrottable. A l'époque, on disait de de Gaulle "la chienlit, c'est lui".

Aujourd'hui, dans la petite Genève, ville de province qui est bien la seule à l'ignorer (qu'elle est une ville de province) on peut dire que la chienlit c'est Stauffer, gomminator et voyou du quartier d'Onex.

Écrit par : Déblogueur | 15/10/2014

"JE suis un soixante-huitard indécrottable" Ciel, un instant de vérité et de lucidité, entre deux joints et deux prises de coke...

Écrit par : Géo | 15/10/2014

Ahhh, l'ineffable Géo!

Soixante-huitard, certes je suis, mais ni toxicomane, ni alcolo... Mais à tout prendre, je pense que les effets du cannabis sont moins graves pour la santé mentale que ceux du chasselas vaudois dont vous vous abreuvez sans doute (trop) souvent; car on ne saurait imaginer que vous puissiez boire du genevois sous quelque forme que ce soit, tant vous l'abhorrez. Vous préférez en bouffer caché par l'anonymat de votre clavier.

Mais au fond, les joints sont sans doute sensiblement moins indigestes que votre hargne niaise et sans saveur.

Finalement, je lis vos commentaires d'un derrière distrait, cela m'évite l'angoisse de la feuille blanche.

Écrit par : Déblogueur | 15/10/2014

Je suis toujours amusé de voir "Geo" critiquer Genève. Ca sent fort le complexe tout ça...

Parce qu'alors pour dire que Genève est une ville de province alors qu'il s'y traite 18 des 20 sujets fondamentaux de l'organisation humaine et qu'une moyenne de 3 ministres ou chefs d'état y atterrit par jour, faut le faire!

Mais je ne lui en veux pas, j'aime autant les terres genevoises que vaudoises, et leurs vins.

Écrit par : JDJ | 15/10/2014

Excusez-moi, j'en oubliais le fond; je partage votre colère et vos arguments.

Notez qu'à l'UDC il y a des exceptions, comme celle plaisamment notable de M. Leyvraz qui s'est démarqué.

Écrit par : JDJ | 15/10/2014

Il faudrait déjà qu'il y ait des exceptions au niveau national, vouloir à tout prix chercher des exceptions dans la non-exception, c'est fort !

C'est un peu comme chercher une goutte de poire William dans une bouteille de "pflumli" !!

Écrit par : Corto | 16/10/2014

De toute façon les Leyvraz et autres tétines de la "nation" seront les premiers à voté pour l'arabe comme deuxième langue nationale !

Écrit par : Corto | 16/10/2014

Les commentaires sont fermés.