15/07/2014

Un geste insultant...

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/primes-payees-seule-petite-moitie-rendue-geneve/story/18527797


On nous l'annonce ce jour: les assurés genevois vont avoir droit au remboursement de 250 francs - et en trois ans de surcroît - en raison des primes trop perçues auprès d'eux, comme auprès des vaudois, des zurichois et de bien d'autres - depuis à peu près 2005.

Plus de 400 millions de francs indûment perçus auprès des assurés genevois, par des assureurs trop craintifs et sans scrupule, et avec la bénédiction de l'autorité fédérale, malgré des dénonciations clairement exprimées par les cantons depuis 2007.

Cette aumône insultante, qui ne représente d'ailleurs qu'à peine le tiers du préjudice subi, ne sera d'ailleurs financée qu'à hauteur d'un tiers par les assureurs, pourtant coupables de l'un des plus graves détournements de fonds de ces dernières années.

La nouvelle tombe bien, et la torpeur de l'été qui s'annonce n'effacera pas, dans l'esprit des votants du 28 septembre, la nécessité de mettre fin à ce système voyou qui permet tous les excès. Comment les opposants à la caisse publique, comme le jeune PLR Darius Azarpey http://dariusazarpey.blog.tdg.ch/ peuvent-ils encore tenter de faire accroire que le système actuel est encore défendable au regard de la transparence et du respect dûs aux assurés? Comment admettre que les assureurs, depuis des années, montrent du doigt les coûts élevés des vaudois et des genevois, voire des romands dans leur ensemble, alors que ce sont ces derniers qui ont financé les primes les plus basses d'autres cantons?

La caisse publique, et son organisation tripartite, est le seul moyen de rendre les choses plus transparentes et de mettre fin à un racket inadmissible...

14:09 Publié dans Votations fédérales | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

on comprend d'autant mieux le combat acharné que les assureurs menent pour garder ce formidable tonneau d'argent sans fonds et pour lequel chaque année il suffit d'agiter le goupillon fédéral
Et dans ce même temps les conseillers nationaux PDC défendent la famille suisse en favorisant leurs amis de santé suisse n'est-ce pas MM de buman, schwaller et darbellay
merci

Écrit par : pralong | 15/07/2014

Monsieur Guinchard,

vous avez raison, le jeune PLR Darius Azarpey et bien d'autres PLR, nous claironnent que les caisses privées sont bien gérées et que les caisses publiques ne peuvent pas faire mieux.

Si une erreur comptable de 1.7 milliard cela s'appelle bien gérer une caisse privée...
Si la SUVA (caisse publique accident) avait fait des erreurs pour le 10e de ce montant, le PLR aurait demandé depuis longtemps la démission de tout le monde, en passant par celle du Conseil fédéral.

Non, c'est juste un scandale. Les caisses privées se foutent de nous. Montrons leur en septembre comment le peuple réagit lorsqu'on le traite de la sorte.

Écrit par : Philippe C. | 15/07/2014

En matière de santé et a l'approche de la votation sur la caisse unique, je voudrais préciser que la caisse unique d'état existe déjà.

Cette caisse rembourse toutes prestations en matière de santé, sans aucun catalogue.

http://www.ge.ch/spc_ocpa/mission.asp

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 16/07/2014

Les commentaires sont fermés.