10/02/2014

Les verts sont ils solubles dans la raison?

Le projet du parking de Rive, les Clés de Rive, aura pour conséquence un piétonisation de toute la zone adjacente. Nous aurons enfin un carrefour de Rive convivial et propice aux piétons et aux transports publics.

A l'heure actuelle, à Rive, les bus, les trams, les véhicules privés et les piétons se partagent un espace restreint, encombré et manifestement ingérable.

Dans toutes les grandes villes d'Europe, les zones piétonnes sont ceinturées de parkings souterrains, dans le seul et simple but de mettre les voitures en sous-sol, les piétons en surface, en supprimant les places de surface et en obligeant les véhicules privés de se parquer en sous-sol.

Manifestement, les Verts, les socialistes et l'ATE n'ont pas encore compris cette équation pourtant simple: les zones de surface aux piétons, les parkings souterrains aux voitures.

La Vieille Ville de Lausanne est piétonne, elle est vive et active, parce que ses parkings souterrains sont nombreux.

Si ces groupements et partis comprennent ce problème, nous aurons enfin la paix tant souhaitée des transports...

15:55 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Bonjour. Je ne suis pas sûr de saisir le sens de votre billet.
Si je me réfère à l'article parut dans la Tdg du 23 janvier, les élus, tous bords confondus, sont tombés d'accords.
posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2014/02/03/parking-de-la-cle-de-rive-252576.html

Écrit par : Pierre Jenni | 10/02/2014

Vous avez parfaitement raison: piétonnisons Rive et construisons des parkings! J'en suggère 1 ou 2 à la Terrassière, 1 à Rive, 1 à St-Antoine et allons soyons fou encore 1 vers le pont du Mont-Blanc. Comment ça, ils existent déjà? Et ils sont vides toute la semaine sauf peut-être le samedi après-midi?? Mais alors, on peut piétonniser de suite et s'affranchir d'années de travaux et de dépenses publiques inutiles! Vivement que le PLR et ses alliés du MCG et de l'UDC comprennent cette équation....

Écrit par : David Rochat | 10/02/2014

Les commentaires sont fermés.