28/08/2013

En période électorale, on fait plage de tout bois...

http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/Faute-de-plage--des-bains-provisoires--et-vite--31601485

Lire la suite

17:01 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

18/08/2013

Epidémies

Nous voterons en septembre sur la modification de la loi sur les épidémies.

Les opposants à cette modification invoquent le risque que la Confédération oblige toute la population à se faire vacciner en cas de pandémie. C'est faux, la vaccination est un acte invasif, et donc il ne peut être imposé à tout un chacun.

Des exceptions s'imposent, notamment pour le personnel soignant. mais ceux qui refuseraient seraient déplacés.

Le but de la loi est aussi de donner plus de compétences à la Confédération. C'est juste, mais nécessaire. pour avoir vécu toutes les mesures de pandémie au moment du H5N1 et H1N1 en sonbtemps, en tant que directeur de la santé de ce canton, j'ai été effaré de constater le manque de coordination entre cantons et le principe d'appliquer 26 fois des mesures différentes.

A l'avenir, des pandémies de ce genre vont se multiplier, et il est indispensable que'un seul organisme, la Confédération en l'état, prenne la direction des affaires sanitaires. il ne s'agit pas d'abandon de souveraineté cantonale, mais de logique et d'efficacité

15:15 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

17/08/2013

Jean-Charles Simon

Il nous quitte ce jour, atteint par ce foutu âge de la retraite qui ne veut rien dire...

Pourquoi la RTS ne renonce - t - elle pas à cette rigidité qui va nous priver d'un bon compagnon.

Artiste, épicurien, il nous a récemment enchanté avec A quoi qu'on sert? et avec Miam miam...

Il a , avec son compère Lapp, trivialisé les opéras les plus difficiles à comprendre, il a guidé des milliers d'auditeurs dans cette ardue découverte de la musique classique...

Et ses miam miam, découverte de pains, de chocolats, de plats typiques

Un seul être nous manque, et tout est dépeuplé...

JCS, tu vas nous manquer, et si personne n'est irremplaçable, toi tu étais notre aiguillon culinaire et artistique...

A+, l'Ami

20:01 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

14/08/2013

Fêtes de Genève: le vrai problème

Je regarde ce soir le reportage de Léman Bleu sur les feux des FdG, avec l'excellent Pascal Matthieu. Une chose me frappe: dans plusieurs plans, Pascal Mathieu parle ou fait parler ses invités devant les horribles cahutes des quais, notamment sur le quai des Eaux-Vives.

Les feux sont les plus beaux du monde, certes. Ils ne sont pas gratuits pour tout le monde, et les places au bord du lac sont relativement chères, donc réservées à des gens aisés.

De plus, GB a raison, le concept actuel des fêtes a fait son temps...Il a besoin d'un second souffle, et les propos lénifiants de Genève Tourisme quant à l'augmentation des participants ne tient pas la route. Ce sont les feux qui attirent le monde, et les autres participants viennent boire (surtout...) et manger...

Au moment des FdG, il est frappant de constater que Genève cache une fois de plus ce qu'elle de plus beau: sa rade et ses quais, encombrés en temps normal de moches cabanons et de bicoques en ruine, et masquée pendant dix jours par les attractions des forains qui occupent tout le bord du Lac.

Les FdG doivent permettre aux touristes de découvrir notre rade, et aux genevois de se la réapproprier.

Donc assez de stands bruyants et laids, misons sur des villages à thèmes, des concerts sympas et, surtout, la possibilité pour ceux qui bossent de se retrouver les pieds dans l'eau, au calme, pour un apéro sympa.

19:11 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook