28/08/2013

En période électorale, on fait plage de tout bois...

http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/Faute-de-plage--des-bains-provisoires--et-vite--31601485


Et voilà, il fallait s'y attendre...Le PS, saisissant la balle au bond, propose des accès provisoires au Lac, entre Baby plage et le Port Noir, sans se douter qu'il est en train de se faire piéger par le WWF et sa présidente, qui applaudit bien fort.

Evidemment, car construire des radeaux ou des pontons provisoires aura clairement pour conséquence d'enterrer définitivement le projet de plage. Les Genevois, ravis quand même, pourront profiter de ces accès et la plage ne leur paraîtra plus nécessaire, oubliant toutefois l'importance de celle-ci pour les familles et, surtout, son inscription dans un cadre d'envergure permettant enfin un réaménagement des quais et l'embellissement de la rade.

Si l'on suit le PS, on aura du provisoire qui va durer, moche, et on continuera à avoir la rade la plus laide d'Europe.

Il ne faut pas se leurrer: dans ce contexte, c'est tout ou rien: soit une plage et un nettoyage des quais, soit rien. le projet du PS ne fait que relâcher la pression sur les autorités et le WWF et va forcément aboutir à une non-décision qui va perdurer 20 ans au moins.

17:01 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.