17/08/2013

Jean-Charles Simon

Il nous quitte ce jour, atteint par ce foutu âge de la retraite qui ne veut rien dire...

Pourquoi la RTS ne renonce - t - elle pas à cette rigidité qui va nous priver d'un bon compagnon.

Artiste, épicurien, il nous a récemment enchanté avec A quoi qu'on sert? et avec Miam miam...

Il a , avec son compère Lapp, trivialisé les opéras les plus difficiles à comprendre, il a guidé des milliers d'auditeurs dans cette ardue découverte de la musique classique...

Et ses miam miam, découverte de pains, de chocolats, de plats typiques

Un seul être nous manque, et tout est dépeuplé...

JCS, tu vas nous manquer, et si personne n'est irremplaçable, toi tu étais notre aiguillon culinaire et artistique...

A+, l'Ami

20:01 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

je compatis

Écrit par : Pierre Jenni | 17/08/2013

@Monsieur Guinchard ,on est nombreux à nous poser ce genre de question qui fait suite à la fameuse phrase, pourquoi faut-il que ce soit toujours les plus gentils ,discrets qui aiment faire rire et rendre service qui s'en vont toujours en premier ou qui doivent quitter le monde du travail comme l'artiste dont il est question dans l'article
De fait J-Ch Simon a de nombreuses qualités dont il saura encore faire profiter ses nombreux amis, n'en doutons pas. De toutes manières retraite ne signifie pas mort totale.Bien au contraire ce moment crucial doit permettre justement de relever des défis laissés en dormance à celui ou celle qui ne pensait pas que l'heure du réveil à la vraie vie très souvent permet la renaissance d'une personnalité occultée par le monde du travail et souvent familial
On ne peut que lui souhaiter une bonne retraite et surtout que ses vrais amis ne l'abandonnent pas ce qui est souvent le cas, comme si la retraite était un acte répréhensible face au monde des actifs qui encore devront se lever tous les jours que dieu fait pour gagner leur croûte
bonne journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 18/08/2013

Les commentaires sont fermés.