14/04/2013

Sainte Anastasie

Ce lundi 15 avril, c'est la Sainte Anastasie. Je ne connais personne de ce prénom, donc personne à féliciter...

Sur le plan politique, personne non plus à féliciter pour une votation ou une élection.

Mais quand même: quel séisme à Lugano, où la Lega, premier mouvement historique du populisme de bas étage, prend la majorité de l'exécutif. Bonne ou mauvaise nouvelle?

Dans un sens, bonne , je pense, car c'est la première fois qu'un mouvement populiste prend la majorité d'un exécutif...

Au Tessin, la Lega dispose de deux sièges au Conseil d'Etat, que leurs titulaires ont assumé sans se mouiller et en n'administrant que des départements non sensibles et sans risques.

Avec une majorité dans l'exécutif de la plus grande commune du Tessin, ce mouvement populiste se trouve pour la première fois confronté aux réalités du pouvoir et à ses conséquences. Enfin, il nous sera donné de voir dans quelle mesure ces éternels mouvements d'opposition assumeront réellement le pouvoir et ses conséquencesn

20:16 Publié dans Elections et motivation | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Cher Jean-Marc,

Comment un intellectuel de votre niveau peut-il se laisser aller à de tels verbiages?

J'ai la désagréable impression d'entendre Carlo Sommaruga ou son ex-compagne, tous deux en panne de pertinence politique, essayer de dénigrer le MCG qui tient le rôle qui était le leur jusqu'à ce que le confort douillet des lambris dorés de la république ne les rattrapent!

Vous valez mieux que cela non?

Je vous sais démocrate et respectueux du Souverain. A Lugano comme ailleurs ,et certainement à Piogre en octobre, ce Souverain en a assez de la suffisance de ces partis "gouvernementaux" qui, parce qu'ils y sont pensent être les seuls à savoir gouverner.

Honnêtement, les démonstrations auxquelles se livrent quotidiennement plusieurs membres du gouvernement genevois auraient du vous sortir de cette douce illusion!

Il y en a même qui réussissent à mettre l'école de médecine en double sens interdit. C'est à croire qu'elle craint que le souverain ne la soigne!

La Lega a remporté une élection que les autres ont perdue par incompétence et suffisance. Ils n'ont que ce qu'ils méritaient.

Le Peuple détient la plus violente des armes douces, le bulletin de vote. Ce petit bout de papier qui renvoie à ses études tout arrogant qui se croyait parvenu alors qu'il n'était pas même arrivé!

Vive la démocratie!

Bien cordialement
Patrick Dimier

Écrit par : Patrick Dimier | 15/04/2013

Les commentaires sont fermés.