14/03/2013

Naturalisation des étrangers: tour de vis...

Le Conseil national a pris sa décision: PLR, PDC et UDC ont imposé leur loi: durcir les conditions d'octroi de la nationalité aux étarngers, et en particulier aux jeunes dont le comptage à double des années passées en Suisse est simplement supprimé. Une honte pour tous ces jeunes bien intégrés qui représentent notre avenir. Une honte pour un pays qui doit sa richesse à l'immigration. Une honte, à Genève, pour les promesses faites en Assemblée Constituante.

Je regarde ce soir, comme chaque mois, les débats du Grand Conseil. Je souris - une fois n'est pas coutume, rassurez-vous. En effet, au Conseil National, UDC et MCG ont réussi à imposer, avec cette alliance improbable avec le PDC, l'exigence de la langue: "bien communiquer au quotidien dans une langue nationale, à l'oral et à l'écrit."

Les interventions des députés UDC et MCG au Grand Conseil montrent à l'évidence que ce "bien communiquer" n'est guère de mise, à une exception près, que nous ne citerons pas. Pas une phrase cohérente, fautes de français et de syntaxe à chaque phrase, élocution difficile, sans parler de la grossièreté de certains propos. Et, par charité, je ne vous parlerai pas des débats du Conseil Municipal...

L'élu se doit d'être un exemple...Qui avait dit ça...?

20:43 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.