22/10/2012

Elections au Conseil administratif: la voie pragmatique

Le 4 novembre prochain, les électeurs de la ville de Genève sont appelés à élire le remplaçant de Pierre Maudet au Conseil administratif. Quatre candidats sont en lice.
Le candidat indépendant, Didier Bonny, a d'ores et déjà reçu le soutien appuyé de l'ATE (Association Transport et environnement, écologiste) et de la fédération LGBT (lesbiennes, gays, bis, trans). L'action méritoire de Didier Bonny au sein du comité de l'ATE et son engagement en faveur de la communauté homosexuelle sont ainsi reconnus, à juste titre.
Dans cette prochaine élection  même si les élections partielles privilégient les personnalités - le candidat indépendant n'a, mathématiquement, aucune chance d'être élu.
Appeler à voter pour lui, c'est disperser les voix et donner toutes ses chances au candidat de l'UDC, Eric Bertinat. Très catholique, d'un conservatisme que la communauté d'Ecône ne renierait pas, Eric Bertinat est ouvertement homophobe et fort peu soucieux de la protection de l'environnement.
Si les mots d'ordre de l'ATE et des LGBT étaient suivis, c'est donc donc un élu farouchement opposé aux valeurs que ces deux associations défendent qui se retrouverait au Conseil administratif, avec les conséquences que l'on peut deviner.

09:00 Publié dans Elections et motivation | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Salika! Salika! Salika!

Écrit par : Déblogueur | 22/10/2012

Savez-vous seulement ce qu'est le pragmatisme ? Il me semble que les intentions de ce texte sont biens plus idéologiques que pragmatiques.

Écrit par : Serge G. | 22/10/2012

soyons pragmatiques: un fauteuil, une image, une rente.. faut voter blanc.
et permettre à Salika ce pragmatisme cette honnêteté intellectuelle cette fidélité à ses convictions dont elle nous assure, laissons-la s'occuper des richesses du pétrole algérien pour les jeunes de son pays

Écrit par : Pierre à feu | 22/10/2012

Les commentaires sont fermés.