14/10/2012

Nouvelle Constitution: première étape

C'est fait, et c'est OUI, comme nous l'espérions. Ce n'est pas le lieu de gloser encore et encore sur les pourcentages d'acceptation et de participation, voire de contester le résultat et de demander un nouveau vote, comme le fait un blogueur. 

La campagne a été difficile, tant il est ardu de détailler les avancées d'un texte qui se doit de rester - selon les critères de droit - une norme générale et abstraite - face à des partisans du non qui invoquaient quelques points spécifiques plutôt que l'ampleur progressiste de l'ensemble.

Ce soir et ces prochains jours, on pourra constater la masse de travail qui a été nécessaire, l'engagement de la majorité des constituants favorables au OUI et l'appui important de ceux qui ont mis un OUI dans l'urne. Merci à tous, et plaçons nos espoirs dans un canton dont la population a choisi la nouveauté.

Ce qui compte mantenant, c'est le délai de cinq ans qui doit permettre au Grand Conseil, d'une part d'adapter la législation actuelle, et de l'autre de créer les normes légales nouvelles voulues par le texte constitutionnel et ce, avec les mêmes majorités constructrices de gauche, du centre et de droite qui ont accepté le texte constitutionnel.

Et c'est durant ce délai, et en définitive à son terme, que chacun pourra réaliser les progrès réalisés.

 

23:43 Publié dans Constitution 2012 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.