27/06/2012

Les petits vieux ne sont plus ce qu'ils étaient...

Aujourd'hui, sur facebook, je reçois une invitation d'une nouvelle amie...Ma mère, je n'y crois pas...A plus de 80 ans, voilà que ma douce génitrice se met aux réseaux sociaux. Je n'y crois pas, et pourtant...

En famille, nous l'avions convaincue de se mettre au courriel. En effet, ses petits enfants, en voyage à des degrés divers de par le monde, nous envoyaient des nouvelles par le net, sans penser à écrire des cartes postales à leur grand'mère.

"Ces jeunes, c'est fou, ils n'écrivent plus...". Nostalgie...

Dès lors, nous lui avons offert ordi et assistance, et depuis, mails, jeux, e-banking et tout le bazar.

On constate que les jeunes délaissent les mails pour privilégier les réseaux sociaux...Manifestement, ils ne sont plus les seuls.

Et c'est un bien, à quand des cours d'initiation plus poussés dans les quartiers, dans les EMS, afin de maintenir le contact et la vivacité intellectuelle?

Ma mère est adorable, et elle est entrée dans le XXI ème siècle avec aisance...

20:50 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

beaucoup de personnes en EMS ont quitté leur appartement justement par manque de voix ,une certaine insécurité et surtout la chaleur humaine,je crains qu'un ordinateur ne puisse jamais combler ce manque,.De plus en plus de jeunes se plaignent également de la solitude après avoir twitter ils se sont rendu compte qu'en amitié ils s'étaient faits berner et désormais vivent repliés sur eux comme des personnes plus âgées n'ayant même plus envie de participer au monde des fausses amitiés.
N'allez pas dire aux joueurs de carte de prendre un ordi,eux ce qu'ils veulent c'est des retrouvailles entre humains et non entre erzatz
Et si l'on sait les nombreux courriels disparus , ceux préparés et envoyés à date précise pour faire croire au bonheur,beaucoup s'y sont pris à ce jeu et ont aussi vite déchanté,coté fourberies même Scapin n'en reviendrait pas

Écrit par : lovsmeralda | 28/06/2012

Les commentaires sont fermés.