29/04/2012

Mensonge d'Etat

"Tout est sous contrôle"...

C'est ce que disaiient les responsables militaires au moment du vote sur l'initiative qui visait à supprimer l'arme au domicile.

On l'apprend aujourd'hui, l'armée suisse a perdu les données concernant l'équipement à retourner de 27.000 anciens soldats. Elle ne sait donc pas si l'arme d'ordonnance a été rendue par ces personnes au terme de leurs obligations.

Depuis la votattion, au moins dix suicides ou crimes avec l'arme de service ont eu lieu.

Les suisses ont donc voté non à cette initiative en étant trompés par la Confédération.

C'est un mensonge d'Etat, une violation manifeste du droit d'information des citoyens.

15:40 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Ça fait 67 ans que l'armée nous nargue, et cette histoire burlesque d'armes perdu me fait marrer à un tel point que j'ai honte d'avoir accepter de faire du service militaire ! J'aurai du tenir bon et finir crapule comme les gens qui m'ont à cette époque la, obligé à participer à cette mascarade officielle qui est notre armée. Et dire que tout ce cirque organisé continu en 2012 et pour encore combien d'année ! La honte....
N'oublier jamais, l'armée n'a jamais contrôlé rien du tout, et ça reste le plus grand théâtre à pognon payer par des citoyens honnêtes qui n'y voient que du feu ! Mais les marionnettes sont toujours bien la, et elles se lèvent tous les matins pour continuer à contribuer le spectacle.

Écrit par : Michellod | 30/04/2012

Les commentaires sont fermés.