18/10/2011

Au delà de la Versoix

http://www.lausanne.ch/homepage/index.php

Sur le site officiel de la ville de Lausanne, qu'un certain édile municipal genevois avait, en son temps, traité de "rupestre" et qu'un magistrat cantonal avait qualifié de "village de pêcheurs au bord du Lac de Genève, il y a une section "grands projets" qui traduit tout le dynamisme de cette ville. Je n'ai pas trouvé cette section sur le site officiel de la ville de Genève. C'est étrange non ? Avec les  moyens financiers de cette ville et de ce canton...

A Lausanne, pendant que nos élus municipaux s'étripent de façon fort peu cultivée sur le budget de la culture, on va créer:


Au niveau de la culture :

- le nouveau musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA) (2016)
- le nouveau musée Elysée (musée de la photographie)
- le nouveau musée du design et des arts appliqués contemporains (MUDAC)
- AquaPole, le magnifique musée vivant sur l'eau

Au niveau de l'urbanisme durable :

- le projet Beaulieu 2020
- 3000 logements (pour la seule ville de Lausanne, alors que ce chiffre est la cible - inatteignable en l'état - de tout le canton de Genève)
- l'éco-quartier des Plaines-du-Loup
- la réaménagement de la place de la Sallaz
- le développement du quartier de Malley

Au niveau académique :

- un développement continu du site UNIL/EPFL depuis de nombreuses années

Futur proche :

- la création du projet  M3, après le TSOL et le M2, alors que le CEVA patine lamentablement
- le projet d'agglomération Morges-Lausanne

Alors cessons de considérer nos voisins comme des paysans balourds et dépêchons nous de les imiter.

Vous voulez aussi que je vous donne l'exemple de Fribourg, canton qui n'a plus de dette et qui connaît un développement intéressant...?

"Y en a point comme nous"... certes, mais il y  en a d'autres, différents, et qui réussissent pas mal. Et au delà de la Versoix, il n'y a pas que de la savane...

17:53 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

10/10/2011

Mensonge populiste

Le MCG s'est vu interdire son affiche électorale - "censurée" selon lui - parce qu'elle parlait, au sujet des assureurs maladie, à une "arnaque" d'Etat. Ce parti a d'ailleurs largement tiré parti de cette interdiction, médiatiquement, comme d'habitude et sûrement avec un certain succès.

Nous avons reçu vendredi, pour la plupart d'entre nous, le matériel électoral nécessaire à l'accomplissement de notre devoir électoral.

La liste du MCG qui présente Poggia et Magnin au Conseil des Etats, intitulée "Défense des assurés", outre le fait qu'elle remet la compresse en parlant d'"escroquerie d'Etat", affiche comme slogan "Pour ne plus payer de primes d'assurance maladie!"

Cette affirmation purement mensongère est non seulement une escroquerie, mais aussi aussi un pur mensonge, une promesse impossible.

Quand on fait la morale aux autres, on essaie à tout le moins de rester dans les limites raisonnables du slogan accrocheur, mais pas de tromper à ce point les électeurs éventuels. C'est d'autant plus condamnable que le candidat poggia ne cesse de se présenter comme le défenseur acharné des assurés.

16:33 Publié dans Elections fédérales | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

07/10/2011

Fête fédérale de lutte: Genève candidate

Genève veut décrocher l’organisation de la fête fédérale de lutte et des jeux alpestres en 2016. Le comité de candidature propose d’utiliser le Stade de Genève pour installer les sept ronds de sciure où s’affronteront quelque 280 athlètes aux bras noueux.

Estavayer-le-Lac (FR) et Colombier (NE) sont aussi en lice, a indiqué vendredi devant la presse Jean-Marc Guinchard, président du comité de candidature. La Fête fédérale de lutte doit, selon un tournus bien établi, être organisée tous les quinze ans en Suisse romande. Le verdict tombera en mars 2012, suite à un vote de l’assemblée des délégués de l’association fédérale de lutte suisse.

Un concept urbain

Genève n’a encore jamais obtenu l’organisation de ce qui est considéré comme le plus grand événement sportif suisse avec en moyenne plus de 250’000 spectateurs. Pour se démarquer de ses concurrents, le comité genevois mise sur un concept urbain. Du jamais vu pour la Fête fédérale de lutte qui est habituellement organisée en campagne avec une infrastructure créée de toutes pièces.

En utilisant le Stade de Genève, on économise le montage d’une arène, explique Jean-Marc Guinchard. De plus, les lutteurs pourront bénéficier de toutes les installations modernes du Stade. Seul bémol, le stade dispose de 30’000 places assises et 5000 aux abords de la pelouse, c’est-à-dire moins que pour l’édition 2010 à Frauenfled (47’500 places).

Mais Genève met en avant d’autres atouts, comme l’accès direct en train, la proximité immédiate du centre-ville, l’importante offre hôtelière du canton ou encore l’expérience en matière d’organisation de grands événements sportifs.

Sans compter que le comité bénéficie des soutiens politiques du canton et des villes de Carouge et Lancy, les principales concernées.

Du Hornuss à la Fontenette

Coté finance, le budget est estimé à 17,2 millions de francs, dont 600’000 de subventions publiques. Les revenus proviennent principalement des sponsors (6,1 mio), de la billetterie (5,2 mio) et des recettes commerciales (3,5 mio).

La Fête fédérale est prévue sur trois jours, du 26 au 28 août 2016. En plus des passes de lutte, cette manifestation est aussi l’occasion d’assister au lancer de la pierre d’Unspunnen ou à des compétitions de Hornuss. Celles-ci se dérouleraient au Stade de la Fontenette. Et toute la manifestation bénéficierait d’une zone piétonne créée pour l’occasion.

 

ATS 7.10.2011

17:02 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

05/10/2011

Pfister et la famille

La dernière publicité de Pfister sur la TSR: un couple annonce à son fils qu'il se sépare...En fait, Madame et Monsieur se séparent de lui, le mettent à la porte pour que Madame dispose d'une pièce supplémentaire pour ses fringues et ses godasses...

Génial, comme pub, et génial comme message: indécent, amoral et stupide...Comment notre tsr d état et subventionnée par nos taxes peut laisser passer de tels messages?

 

22:15 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

03/10/2011

Faites voter

La fièvre électorale s 'empare- t - elle de tout un chacun à quelques semaines des élections fédérales? On peut en douter, et le risque est grand que seuls les candidats, leurs familles, les membres de partis et quelques intéressés, aillent finalement exprimer leur avis et leur choix, au local de vote ou par correspondance.

Dommage, car atteindre quelque 40% de participation pour un Parlement fédéral qui va façonner notre politique ces 4 prochaines années, c'est un peu faible. Mais comment faire? Adopter la même solution que Shaffouse en amendant les abstentionistes ou essayer d'être plus pédagogique et d'inciter et de motiver?

Excellente initiative  proposée sur le site http://www.je-veux-voter.ch, dont le lien m'a été envoyé par une personne que j'apprécie et que je chéris.

C'est simple, pédagogique, ergonomique et bien fait. A diffuser, en particulier auprès des jeunes dont on déplore tant l'absence dans de tels scrutins.

Alors je compte sur vous, diffusez largement, cela en vaut la peine.

 

 

21:26 Publié dans Elections et motivation | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook