10/10/2011

Mensonge populiste

Le MCG s'est vu interdire son affiche électorale - "censurée" selon lui - parce qu'elle parlait, au sujet des assureurs maladie, à une "arnaque" d'Etat. Ce parti a d'ailleurs largement tiré parti de cette interdiction, médiatiquement, comme d'habitude et sûrement avec un certain succès.

Nous avons reçu vendredi, pour la plupart d'entre nous, le matériel électoral nécessaire à l'accomplissement de notre devoir électoral.

La liste du MCG qui présente Poggia et Magnin au Conseil des Etats, intitulée "Défense des assurés", outre le fait qu'elle remet la compresse en parlant d'"escroquerie d'Etat", affiche comme slogan "Pour ne plus payer de primes d'assurance maladie!"

Cette affirmation purement mensongère est non seulement une escroquerie, mais aussi aussi un pur mensonge, une promesse impossible.

Quand on fait la morale aux autres, on essaie à tout le moins de rester dans les limites raisonnables du slogan accrocheur, mais pas de tromper à ce point les électeurs éventuels. C'est d'autant plus condamnable que le candidat poggia ne cesse de se présenter comme le défenseur acharné des assurés.

16:33 Publié dans Elections fédérales | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

Commentaires

Comment on dit déjà ? "mentir comme un arracheur de dents" ... Je trouve que ça leur va bien...

Écrit par : Séraphin Lampion | 10/10/2011

De quoi vous plaignez-vous M. Guinchard ? Me Poggia et sa colistière ont enfin la solution : ils vont payer toutes les primes à notre place.

Cela dit, le slogan est évidement complètement mensonger. Et franchement, dans ce cas-là on est proche de l'escroquerie, intellectuelle cette fois.

Comment les deux pourfendeurs de l'arnaque expliquent-ils leur slogan tellement gros qu'ils risquent de se prendre les pieds dedans !

Écrit par : Michel Sommer | 10/10/2011

"mentir comme un arracheur de dents"

Quand on ment comme un arracheur de dents, il vaut mieux rester de...hors.

Écrit par : Michel Sommer | 10/10/2011

A vous entendre, j'ai l'impression que vous êtes payé par les assurances. Qui parmi nous ne prononce au moins une fois par jour le mot arnaque ou escroquerie de ces assurances qui nous bouffent presque 25% de notre salaire? et dire que Me Poggia n'a pas raison est à la limite de la complicité

Écrit par : Amar | 10/10/2011

Amar, 25% du salaire... Or en moyenne, les frais de santé coûtent effectivement plud d'un quart du revenu national brut, et cela va en en augmentant pour atteindre bientôt un tiers. Parce que les traitements coûtent de plus en plus chers et que nous vivons de plus en plus vieux, en soignant de plus en plus de bobos divers et de plus en plus nombreux au fur et à mesure que l'on vieillit.
Si vous prenez l'exemple français, la sécu est prise aussi sur les salaires, mais avant que ceux-ci ne soient versés aux employés, qui du coup ne le voient pas. Mais elle coûte plus cher que le système suisse, par rapport à ce qu'elle reverse et si elle n'était as prélevée avant la paie, les salariés serauient tout à coup augmentés quasi d'un tiers en moyenne... Somme qu'ils devraient évidemment reverser aussitôt...
Donc oui, il y a forcémment quelqu'un qui doit les payer, ces frais de maladie, et c'est forcémment les gens. Il n'y a pas de multimilliardaires pour payer à notre place, ils ne sont pas assez nombreux. Et le système comporte forcémment une part de solidarité, les bien portants dans la force de l'âge payant pour les enfants, les accouchements et les grabataires...
Il y a un moyen bien simple de savoir si les assurances maladies sont des voleurs ou non, c'est de comparer la part qu'ils prélèvent pour leurs frais de gestion (car ils en ont, il faut bien des secrétaires et autres, pour répondre à nos demandes) qui incluent évidemment les salaires des boss et autres dividendes, à ce qu'ils sont ailleurs, notamment dans les pays où l'assurance est entièrement publique... Et là, c'est clair, le système suisse est moins cher !
Donc je ne crois pas que les assureurs soient des voleurs, il ont aussi le droit de gagner leur vie, mais dans leurs propagande électorale, les Poggia et concorts sont des menteurs !

Écrit par : Philippe Souaille | 11/10/2011

Ce n'est pas un mensonge: ceux qui auront voté MCG seront exemptés de prime. Leurs cotisations seront réparties entre les autres cotisants, spécialement les frontaliers, qui devront payer triple. Non mais...

Écrit par : Rital Staufifre | 11/10/2011

Attention! Dans l'original tintinesque Séraphin Lampion vend lui-même des assurances.
NB Ce rappel n'implique pas que les assurances données plus loin par un avatar soient de fausses assurances. On se flatte simplement de rappeler que la connaissance d'Hergé ne s'est pas encore perdue dans le monde iphonesque ;-)

Écrit par : Mère-Grand | 11/10/2011

Les commentaires sont fermés.