20/01/2011

Armes à domicile: encore des mensonges...

Sur les ondes de la RSR 1, ce matin, Jean-René Fournier défendait le non à linitiative sur laquelle nous voterons le 13 février.

Pour un homme politique de son envergure - ancien Conseiller d'Etat et actuel Conseiller aux Etats - prétendre que la possession d'une arme est une garantie constitutionnelle, c'est une honte, un mensonge inadmissible.

Monsieur Fournier doit confondre notre Constitution fédérale avec celle des Etats Unis qui, il est vrai, dans son deuxième amandement, garantit le "right of the people to keep and bear arms". Notre Constitution légifère - avec le succès que l'on sait - sur le domaine des armes à son article 107, mais sans garantir le droit de posséder et de porter une arme.

Si sa déclaration est un lapsus, il est révélateur d'un souhait caché, une sorte de retour au far west...Je lui suggère donc de promouvoir cette idée auprès des députés à l'Assemblée Constituante genevoise, il aura beaucoup de succès...

 

12:01 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

même une poule ne retrouverait pas ses pousssins tellement les tissus de mensonges de part et d'autres sont en nette augmentation,le Forum de Davos serait-il responsable de ce chaos?chacun tirant veinement la couverture à soi,un parti va y gagner en crédibilité et les perdants n'auront plus que leurs falacieux torchons de papiers pour s'essuyer les yeux!photos truquées même dégoutant tous les lecteurs ,est-ce aussi le but recherché?
bien à vous et bon après-midi

Écrit par : lovsmeralda | 20/01/2011

Pourquoi ne pas commencer par nettoyer le marché gris donc illégal des armes en Suisse ? Après, on pourrait éventuellement répondre favorablement à cette initiative qui rappelons-le ne concernera que les citoyens qui eux déclarent leurs armes ? N'est-ce pas mettre la charrue avant les boeufs ?

Écrit par : Demain | 20/01/2011

amendement prend un E

Écrit par : Guillaume | 22/01/2011

Les commentaires sont fermés.