23/12/2010

Lettre à Salika Wenger

Chère Salika,

Vous avez commis, ce jour et dans un journal local, un articulet traitant le Père Noel d'obscène...Vous n'inventez rien, la dernière insulte était "ordure" et le film a eu plus de succès...

C'est votre choix et c'est la preuve que vous n'y croyez plus, c equi est aussi une preuve de maturité...

Vous faites aussi un parallèle avec ledit Père Noel et ses promesses de cadeaux, et celles des politiciens...Dans le langage fleuri, carré et direct que nous vous connaissons, cette comparaison prend toute sa signification. En effet, vous dites rester de bois et insensible au Père Noel et à ses contes.

Moi, je dis que je  ne reste pas de bois face aux fêtes de familles en ces périodes, où l'on peut se retrouver, en gardant aussi l'assiette du pauvre, mais j avoue que votre comparaison avec la politique prend toute sa vigueur quand on regarde les debats du Conseil Municipal auquel vous appartenez...Le dernier débat, consacré au budget, a donné de votre parti - qui se cherche en vain - et à la gauche en général, une image pour le moins sulfureuse et gamine...

Les fêtes de Noel vous heurtent? C'est votre droit le plus strict - et c est une fois l' an..- mais alors, essayez de donner, au niveau de votre parti, un peu de hauteur à ces débats que des jeunes sont atterrés de voir...

Je vous souhaite de bonnes fêtes de Noel :-)

20:17 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Le père Noël pur produit de Coca Cola vous fait rêver monsieur ? Voilà pourquoi Salika Wenger a toute notre estime en osant heurter les gens comme vous !

Écrit par : lappal | 25/12/2010

Les commentaires sont fermés.