01/12/2010

Surprise, surprise...?

Personne ne semblait s' y attendre, et pourtant les signes étaient clairs...

Tout le monde s'est offusqué, et pourtant tout laissait prévoir ce résultat...

Genève s'est bien entendu distinguée, comme d'habitude, mais rien n'y a fait, les faits sont têtus...

Bref, la météo l'avait annoncé avec exactitude, neige dès mardi après-midi et jusqu'à mercredi soir...

Et ces prévisions étaient - une fois n'est pas coutume - particulièrement exactes...

Or donc, malgré ces prévisions annoncées, et vérifiées, les genevois se sont réveillés ce mercredi matin sous la neige, sans ligne  de bus et/ou avec des pneus d'été...Que de râleries ce matin, que de reproches adressés aux TPG, à la voirie, qui pourtant ont massivement donné de leur temps pour préparer au mieux le confort des citoyens, mais évidemment, deux jours de perturbation exceptionnels suffisent à choquer les genevois habitués à rouler sans problème dans les embouteillages..Mais ce jour, croyez- moi, ce fut un plaisir de rouler en ville - dûment équipé bien sûr - et de se jouer des obstacles face à des conducteurs de 4 x 4 avec pneus d'été et qui imaginent que le 4 x 4 suffit à remplacer leur manque d'habileté sur la neige...

Bel exemple aussi, dans mon quartier, du conducteur d'un massif Hummer, incapable de passer la montée de la place Longemalle à la rue de la Rôtisserie, parce que son monstre hideux n'est juste pas équipé, et qu'il ne suffit pas d'avoir un gros véhicule pour être capable de le conduire.

Certes, les cyclistes et les scooters n'ont pas pu rouler, et les personnes âges ont dû rester chez elles...Mais ce genre de situation, deux ou trois jours par an, justifie-t-il les réactions de type "enfants gâtés" que l'on a enregistrées? Certes non, mais il faudra du temps pour que les genevois admettent qu'en cas de situation exceptionnelle, il faut se résigner aussi, sans invectiver les autorités qui font pourtant bien leur boulot...

Je n'ose pas imaginer ce qui se passerait à Genève en cas de grande catastrophe....

20:55 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.