29/10/2010

Eric Stauffer, preux chevalier?

Eric Stauffer a donc été débouté par le Tribunal Fédéral, après le Tribunal Administratif, au sujet de son éviction du Conseil d'administration des Services Industriels de Genève.

Normal, Soli Pardo n ' était pas encore son avocat...


Mais bon, Stauffer s' est pris d'un coup et à la fois pour les chevaliers Bayard (sans peur et sans reproche) et  Du Guesclin. Las, il se retrouve simple député (pour ne pas dire dépité...), bavard et sans panache, et peut être bien sur le déclin....

15:14 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Comme cela les magouilleurs des SI pourront continuer sans rien risquer.

Écrit par : Ivan Skyvol | 29/10/2010

Sans Stauffer, les SIG auraient continué dans la dérive de certaines rémunérations et Genève aurait brûlé les ordures de Naples. J'en déduis que vous êtes un chaud partisan des pratiques scandaleuses!

Écrit par : Emigré | 29/10/2010

Mais ouai, tous pourris ! Allez Jean Mi, remets moi une tournée de suze, le baby est déjà complet !

Écrit par : eric | 30/10/2010

Grâce à Eric (mon ami) Stauffer, le salaire de Mouchet a baissé de moitié.
Il ne touche plus que 220'000 francs par année pour un poste à 40%.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 30/10/2010

Les commentaires sont fermés.